• 1er octobre 2017

Bien en jambes ces derniers temps malgré l'enchainement d'entraînements assez denses, je me rends sur le trail off des vergers à Candé (49). Avant de partir pour 19km, je réalise un échauffement assez sommaire qui devrait suffire dans la mesure où l'objectif est de faire de l'allure marathon (autour de 4min/km). 

KM 0 : N'étant pas chaud, je me dois de démarrer prudemment dans les rues de Candé. Le parcours est d'emblée extrêmement sympa, nous passons dans des ruelles, des tunnels puis direction la campagne alentour après une boucle dans le centre. KM 2 : Nous traversons à présent un cours d'eau histoire de se rafraîchir les pieds avant de reprendre le bitume. Les longues lignes droites me permettent de trouver mon rythme de croisière entre route et chemin. Je mène la course et passe les différents kilomètres en 4min/km. KM 5 : Une belle et longue côte dans laquelle je maintiens l'allure va décrocher mon unique accompagnateur, un routard, qui ne parviendra pas à revenir par la suite. KM 7 : Continuant la visite de la commune, je rattrape les derniers coureurs du 10km qui me servent dès lors de lièvres. Je passe maintenant dans ce qui semble être un hôpital, en prenant garde de ne pas glisser, et relance la machine à la sortie. KM 8 : Je quitte l'itinéraire du 10 et reprends mon cavalier seul sur les sentiers candéens. KM 10 : 40min12, parfaitement dans les temps. 

La course continue entre passage dans un petit bois et de très nombreux changements de rythme. Plusieurs portions communes au 10km permettent de ne pas courir seul, c'est un vrai plaisir. La visite de la commune se poursuit toujours au même rythme. KM 13, 14, 15. Je suis maintenant sur le retour, je réalise le tour de la mairie, traverse la salle de spectacle continue droit vers le cours d'eau qu'il faut de nouveau franchir. KM 18 : Dernière côte, et franchissement de la ligne d'arrivée en vinqueur symbolique.

Je termine assez frais en respectant mes temps de passage (malgré les 200m de D+). Cela constitue une première satisfaction, la seconde étant la qualité du parcours de ce trail off. Cette course gagne vraiment à être connue, manque juste l'établissement d'un classement afin d'y attirer les meilleurs coureurs.