• 10 septembre 2017

Désireux de se dégourdir les jambes de manière un peu ludique, Benji, Sandra et moi-même nous sommes engagés sur les foulées logeoises. Au programme, 9.4 kilomètres déguisés. Après un échauffement maison, il est temps de partir grosses cuisses à la conquête de ce parcours forestier.

KM 0 : Fidèle à nous-même, nous partons rapidement et prenons la tête des opérations formant un groupe de quatre. Quittant la route avant la fin du premier kilomètre, c'est sur un terrain très gras que nous progressons. J'impose le rythme tout en veillant à ce que Benji soit installé confortablement sur le porte-bagages.

g-pCLnFbs0hgoSf_Aqcwkf3M9Qv7rqtqb4OicoXcHJM-2048x1536KM 2 : Premier tape-cul qui montre que nos accompagnateurs sont des routards au regard des difficultés qu'ils éprouvent à suivre le tempo. Bonne relance au sommet et longue descente à suivre. Nous prenons soin d'éviter les racines, pierres et surtout de ne pas partir à la faute sur une glissade non-désirée. KM 4 : Après un replat de quelques hectomètres, nouvelle belle bosse, courte mais explosive, où nous prenons à présent le large. KM 5 : Retour sur le bitume pour conclure la première boucle, je continue d'entrainer Benj à grandes enjambées. Nous reprenons à présent le champ de boue, la bosse et sa longue descente attenante. 

KM 7 : Deuxième passage sur la côte explosive, je laisse encore mariner l'ami Benjamin avant de lui annoncer que l'on peut terminer en roues libres. KM 9 : Nous gagnons ainsi l'arrivée ensemble, content de notre sortie rythmée et repartons en quête du cochon Sandra pour l'amener elle-aussi à la victoire.

Une course familiale bien organisée avec un parcours plutôt sympa qui fait plaisir et qui permet de varier les plaisirs de manière un peu ludique en ces temps de prépa marathon.