• 21 août 2016

Après un bon été à s'entraîner, il est temps de mettre tout ça en application. Direction le triathlon de la Ferté-Bernard avec toute la clic de la Rumba. Au programme : 500m de natation, 20km de vélo et 5km à pied. Rien de bien méchant finalement.

ferté2KM 0 : Nous sommes tous en ligne sur la plage quand le départ est donné. (In)fidèle à mes habitudes, je ne pars pas devant pour ne pas me retrouver dans la machine à laver. Je nage tant bien que mal de bouée en bouée où à chacune d'elle, il faut jouer des coudes pour ne pas se faire piétiner. Après 14 minutes d'effort, je finis par sortir de cette eau finalement pas si froide à la 159e place.

Je profite des quelques mètres qui me séparent de mon vélo pour commencer à retirer mes lunettes, mon bonnet, ma combinaison. Et quand j'y parviens, je ne tiens plus debout et dois donc m'asseoir pour me changer. Transition pas très efficace pour une première surtout quand tu dois faire demain-tour car tu n'as pas pris ton dossard...

 

ferté1KM 0 : C'est parti pour le vélo, engin sur lequel je suis sensé être plus à l'aise que dans l'eau. KM 1 : Pas vraiment le temps de récupérer que dejà la route s'élève. Benji est sorti de l'eau légèrement avant moi et sa transition n'a pu être que meilleure que la mienne, va falloir cravacher pour revenir sur ce qui est son point fort. KM 6 : Deuxième bosse de la matinée qui commence à picoter les mollets. Je profite de la descente pour récupérer avant d'attaquer au KM 9 : la dernière grosse difficulté de la journée où Pierre ne peut résister à mon retour ; du moins, c'est ce que je croyais car il revient rapidement à mon niveau sur le plat pour ne plus me quitter et même se jouer de moi dans la dernière ligne droite. Les 20 kilomètres sont bouclés en 37 minutes et je gagne 61 places.

Je saute de mon vélo avant de rentrer dans le parc et croise Benjamin qui en sort déjà, je rejoints ma place et souhaite enfiler mes chaussures debout mais dois de nouveau m'asseoir car les crampes me prennent. Dans tout ça, j'en oublie d'enlever mon casque, ce qui me vaudra les moqueries du speaker et par la suite de mes camarades...

 

fertéKM 0 : Les jambes sont lourdes et je ne démarre pas trop vite pour ne pas cramper. Deux tours d'étang au programme. Je monte en puissance mais la fatigue et le manque d'expérience m'empêchent de donner plus. Il me faudra finalement 18min08 (7e temps quand même) pour boucler les cinq kilomètres et me faire gagner de nouveau 49 places.

Au final, j'empoche la 49e place mais surtout une expérience considérable en vue de l'échéance prochaine qu'est l'half ironman de Gérardmer. Benji termine devant cette fois-ci mais ce n'est que partie remise !