• 11 octobre 2015

Une semaine après une bonne reprise trail, je me rends avec l'ami Benjamin à Plaisir pour un Run and Bike de 12km ; une grande première pour moi. Nous serons l'équipe des Labrador tandis que Sandra et Aude seront les bikettes. Quelques 130 équipes sont réunies et après un bon échauffement, je suis candidat pour prendre le départ à pied. Le but du jeu est de parcourir les 400 premiers mètres en courant pour rejoindre son compagnon qui attend sagement avec le vélo puis de faire des relais chacun à son tout.

B&R4

KM 0 : Je démarre vite afin de faire de suite un écart avec le reste du peloton et gérer au mieux les transitions course/vélo à venir. Après 400 mètres, c'est bien étiré et je suis en bonne position. La course continue de suite par une belle côte. Problème, je suis cuit quand Benji à la grimpette facile, j'agonise sur le vélo. Nous changeons les rôles à mi-côte et je monte tant bien que mal. Heureusement, une descente nous attend tout de suite après et je peux récupérer sur le vélo pendant que Benji court.

 

 

B&R3

KM 1 : Le terrain redevient plat et nous parvenons à maintenir 19-20km/h de moyenne tout en récupérant grâce au changement de vélo toutes les 30 secondes. Le répit est de courte durée car dès le KM 2, le terrain remonte. Nous poussons tous les deux le vélo puis -à bout de souffle- je le laisse à Benjamin qui finira par me le rendre avant la fin de l'asension. Nous soufflons comme des boeufs et je me dis que si ce ne sont que des enchaînements de ce genre, on va péter avant la fin. KM 3 : Cette nouvelle difficulté passée, on prend quelques hectomètres pour récupérer avant de reprendre une bonne allure et gestion des transitions. Nous sommes dans les grandes allées de la forêt de Bois d'Arcy et croisons par conséquent régulièrement des supporters rumbasiens pour notre plus grand plaisir. KM 6 : Nous ne faiblissons pas et parvenons à gérer des relais d'environ 30 secondes en se fixant des objectifs à atteindre (jusq'à la flèche, jusqu'à l'arbre...). Personne devant, personne derrière, nous sommes livrés à nous-même. KM 8 : Le terrain est maintenant descendant et toujours aussi praticable dans les allées de la forêt ce qui rend notre progression plus facile encore. Je me sens bien en jambes à l'approche de la dernière descente (KM 9.5) et nous nous arrangeons pour que l'échange de vélo intervienne juste avant afin que je puisse la faire. Les intempéries l'ont rendue assez casse-gueule mais je descends efficacement avec Benji dans le sillage (plus méritant encore). KM 10 : Il ne reste maintenant plus grand chose à parcourir, un dernier virage en épingle pour reprendre le goudron et l'intensité augmente encore (3min11). KM 11 : Nous entrons dans l'enceinte du parc du château et empruntons la pelouse pour les 800 derniers mètres. C'est extrêmement compliqué à vélo car elle est très grasse mais nous pouvons nous permettre de gérer. La Rumba est là et je lève les bras. Il reste 400 mètres, nous nous congratulons et saluons les personnes massées le long  des barrières. 

B&R2

Nous en terminons en 39m20 à une bonne deuxième place (sans jamais n'avoir pu lutter pour la première) et décidons de retrouver les bikettes encore sur le parcours. Quelle surprise des les voir à la lutte pour la première place féminine. Nous les encourageons donc et elles vaincront finalement en 51 minutes. Bêêêêê !

Un petit clin d'oeil à Olivier et Fred' qui prennent une belle cinquième place et aux Nicolas qui font 9 ! Un grand merci aux nombreux rumbasiens présents pour nous encourager !

Côté sensation, c'est très encourageant à une semaine du trail des 7 hameaux !