• 26 mai 2018

En panne de compétition depuis plusieurs semaines et quelques jours après avoir multiplié les cols autour du lac d'Annecy, je profite d'un dossard libre pour me rendre sur la trail des cerfs avec les copains. La préparation pour le triathlon de l'Alpe d'Huez bat son plein et la fatigue -couplée aux pollens- est bien présente mais il est nécessaire d'en passer par là.

KM 0 : Après un échauffemet plus que léger, je m'engage pour les 25km à parourir. Conscient d'avoir explosé il y a quelques années sur cette même course, je pars prudemment malgré un terrain plus que roulant une fois les deux premiers kilomètres montants avalés. KM 2 : Je me mets maintenant au train et profite du parcours constitué à la fois de larges artères forestières avec parfois un peu de boue mais aussi de nombreux singles très agréables à parcourir à toutes enjambées. Entre sable et fougères, il y en a pour tous les goûts et le passage est parfois très étroit. Je suis désormais bien en jambes et remonte peu à peu sur mes concurrents.

Mais c'est à partir du KM 10 que les choses commencent à se corser. Et bientôt c'est un peu les montagnes russes qui se jouent. Je passe dorénavant à l'attaque en accélérant peu à peu et les sensations sont à présent excellentes. J'enchaîne les difficultés et accumule les kilomètres entre pétards, singles et descentes. KM 21 : Je reprends un nouveau concurrent à l'entame de cette dernière bosse et creuse le trou avant la descente finale vers l'arrivée.   

 

Je franchis finalement la ligne en 5ème position après 1h47 d'effort et finalement sans trop forcer. La chaleur était au rendez-vous aujourd'hui mais n'a pas cependant empêchée nos valeureux rumbasiens de regagner l'arrivée et de réaliser des performances très intéressantes. Place maintenant à la prochaine échéance après une nouvelle grosse semaine d'entrainement avec les 28km du trail d'Angers.

IMG_2100