• 12 novembre 2016

Flambeaux 2016Ravi du parcours du trail des Flambeaux 2015, je voulais absolument être de l'édition 2016. Cette course nocturne de 10 km est vraiment très plaisante. La Rumba a fait le déplacement en nombre pour y participer. L'ami Seb Clara est là, ce qui annonce une course disputée. Une fois n'est pas coutume, l'échauffement est plutôt pas mal et quand nous nous rendons sur la ligne de départ, je suis bien en jambes. J'espère que Benji pourra suivre le tempo imposé au départ afin que l'on se fasse une arrivée à trois sympa.

 

KM 0 : La fusée d'artifice signe du départ est tirée depuis le sommet du château et nous nous élançons en mode "grosse cuisse" (modèle déposé). Je prends rapidement la tête de la course avec dans le sillage Séb, Benji et quelques autres. Quelques marches à monter et c'est le début de la côte de l'église. Je maintiens l'allure histoire d'asphyxier un peu tout le monde. La côte avalée, nous redescendons légèrement pour remonter vers le château. KM 1 : Arrivés au sommet, nous passons enter les flambeaux avant de redescendre. J'adore ça et file à vive allure menant toujours Séb et Benji. Les escaliers -glissants dans les virages- dévalés, nous prenons la route quelques instants pour rejoindre la forêt via une belle bosse qui achèvent ceux qui seraient partis trop vite. KM 2 : Je pénètre sur le chemin forestier, quelqu'un me suit à quelques mètres mais ne me répond pas quand je demande si c'est Séb ou Benji. Dès lors, je mets le paquet pour le mettre en déroute. Problème, le mec est costaud. KM 3 : Nous rattrapons déjà les derniers du 18km partis 20 minutes avant nous, il faut jouer des appuis pour slalomer entre tout ce petit monde. KM 4 : Les sentiers sont glissants par endroit et après plusieurs glissades, je finis par tomber lourdement mais dans la boue manquant d'emmener une fille avec moi. Pas de bobos et je repars aussi sec (ou presque). 15044672_10154301171364055_114396098_oKM 5 : Séb finit par de dire que c'est lui qui me suit et quand on se retourne, il n'y a plus personne à proximité. Nous attaquons un énorme tape-cul dans lequel il est impossible de courir tant il y a de monde à marcher (en plus d'être vraiment raid), nous nous frayons un chemin avec Séb et relançons au sommet. KM 6 : Une belle descente s'offre maintenant à nous avec son lot de pierres, branches et trous et je m'en donne à coeur joie tandis que c'est au tour de Séb de se bûcher. La descente terminée, nous bifurquons à gauche (quand le 18km va à droite) pour nous rendre vers une nouvelle côte casse-pattes. KM 7 : Cette dernière avalée, une longue portion de goudron plat nous attend et on déroule les jambes. KM 9 : Le dernier kilomètre est de loin le plus intéressant. En effet, après une longue descente, il faut monter une seconde fois au château mais par les marches. Les cuisses chauffent, la respiration s'accélère et j'entends Séb grimacer derrière ; puis quand on bascule au sommet, je me fais plaisir dans la descente si bien qu'un léger trou se fait. Nous ferons finalement les derniers hectomètres ensemble, et bon joueur, Séb me laisse la victoire tandis que lui s'offre le challenge trail des Yvelines. Benji quant à lui prend la 3ème place.

15101913_10154301170954055_1074346350_oCette édition 2016 est de nouveau une franche réussite, c'est une course vraiment sympa avec son lot de difficultés (trop roulant diront certains). Il n'empêche, il faudra encore compter sur moi pour 2017 !